elles les.
Ce mémoire sera le point de départ de travaux de Legendre et Gauss.
Cette synthèse préfigure celle quil mène à bien dans la première édition.
Et la «mobilisation des savants de lan II» Mathiez, 1917 porte ses fruits, notamment dans le domaine de la fabrication «révolutionnaire» des poudres, grâce à lÉcole des armes.La première se déroule à Turin, ville où il est né en 1736, et où il demeure jusquen 1766.Mais on peut dire quavant Legendre il na, de ce côté de lEurope, aucun lecteur averti.Il devient un ardent révolutionnaire, membre actif de la Commune de Paris et du Club des Jacobins, très proche de Monge.11 Procès-verbal du Comité dinstruction publique du 6 nivôse.Saffirme alors plutôt la volonté de diffuser les Lumières, doù lidée de constituer un «foyer» des Lumières où seraient réunis les plus prestigieux des savants.




84Le montagnard Romme a écrit, à propos de lÉcole normale : «Les élèves sattendaient à trouver dans les leçons de leurs professeurs des notions élémentaires ; ils ny ont trouvé que des notions académiques».Il a en outre participé à un débat avec Laplace ; nous pouvons dailleurs juger grâce à ce débat que Lagrange utilisa principalement un langage oral, réfléchissant à haute voix devant les élèves comme sil sagissait dune conversation avec lui-même.Quant à la théorie des nombres, elle a, en particulier à cette époque où elle est encore naissante, un statut spécial : bien que Lagrange y promeuve des méthodes analytiques nouvelles comme celles des fractions continues, elle semble caractérisée par les méthodes et inventions ad hoc.Peut-être Lagrange est-il allé trop loin dans le sens de la difficulté et de labstraction et lui a-t-on fait sentir la nécessité de limiter ses ambitions?5Lagrange est en correspondance avec Euler, puis aussi avec Maupertuis, alors président de lAcadémie de Berlin, et dès lannée suivante, en 1756, il est élu associé étranger à cette académie.23 Notons que Laplace utilise aussi le conditionnel, à ce propos, dans sa cinquième leçon.Et pourtant le mémoire de Lagrange sera le point de départ des travaux des fondateurs de la nouvelle algèbre, Gauss (1801 Cauchy (1815 Abel (1824) et Galois (1829).52Lagrange est à lécart des débats institutionnels sur linstruction, qui ont lieu dans les comités de la Convention, ou dans certaines commissions qui dépendent de ceux-ci.58Cest donc Lagrange qui donne la leçon inaugurale de la nouvelle école, avec une solennité certaine, puisque tous ses collègues- » instituteurs » avaient tenu à y assister.
On sait aujourdhui quil possédait une bibliothèque exceptionnelle, avec de très nombreuses éditions originales promo showroomprivé et anciennes.

Et, depuis cette époque jusquà la Mécanique analytique, on peut suivre une tendance croissante de Lagrange à considérer le calcul des variations en termes de ses propriétés formelles Dahan, 1989.
» 45Le qualificatif de «seul philosophe que lui avait donné Mirabeau, pouvait être leffet dune admiration trop excessive pour être tout à fait authentique, mais ces lignes de Delambre suggèrent que le mathématicien Lagrange, créateur particulièrement profond et pénétrant dans son domaine, ami de longue.
«Révolution Françt interroge les catégories du politique en les inscrivant dans le champ des études révolutionnaires.


[L_RANDNUM-10-999]